Service Client (vente aux particuliers uniquement)  05 24 22 66 50  - Du mardi au samedi 10h30 / 19h00

» » » Pendentif en stéatite : Triquetra - Modèle 2

Pendentif en stéatite : Triquetra - Modèle 2

- steatitetriquetra2
Note moyenne : 0 avis
40.00€

Pendentif en pierre de Stéatite, serti de cuir et peint à la main avec des symboles, signes et pictogrammes paîens. Fabrication artisanale et pièce unique

Quantité 
+
-
Expédition sous 1 jour
Ajouter au panier
Demander un devis
Description
Notes et avis

Superbe pendentif représentant le symbole celtique de la Triquetra : talisman de protection et pour éloigner les mauvais esprits

 

Symbole utilisé à différentes périodes dans les cultures nordiques pour représenter des choses ou des personnes porteuses de trinités. Quelques fois avec un cercle à l'intérieur, ou autour, pour souligner la notion d 'unité.

 

Son tracé ininterrompu, en forme de noeud sans fin, représente éternité et interconnexion.

 

Tout comme d'autres symboles celtes, le Triquétra, est aussi utilisé pour éloigner les mauvais esprits et comme talisman de protection.


Pendentif peint à la main sur de la pierre Stéatite provenant de Madhya Pradesh, état du centre de l'Inde.


La protection de la peinture est obtenue avec une couche de résine thermodurcissable qui assure la finition.


Le sertissage est réalisé avec du cordon de cuir.


Le tout est réalisé à la main, depuis la découpe brute à la scie, jusqu'au vernissage au pinceau.


La Stéatite  présente des propriétés calmantes et apaisantes. On l'utilise pour tranquilliser et stabiliser le mental. Elle exploite également ses vertus d'amélioration de la communication et de la sociabilisation.

 

Dimensions approximatives : 4 x 3 cm

Chaque pierre étant unique et différente, des différences de couleur et de taille peuvent se produire

Vendu sans cordon

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Pendentif en stéatite : Triquetra - Modèle 2 (0 avis)

Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
Ajouter votre commentaire
Retour en haut